T’es pas une légende, t’es juste vieux…

snfu-web

J’avais vu SNFU, il y a peut-être 20 ans, à Limoges, et j’étais curieux de voir ce qu’ils étaient devenus. Le flyer de l’Usine (Genève) annonçait la couleur : « Survivors of the punk night », avec une photo de Mr Chi Pig (le chanteur), sa barbe effilochée, son crâne dégarni… Et ben, après quelques minutes d’observation, la magie a quand même fait son effet. Et je ne fus pas le seul à dodeliner de la tête, la salle était assez déchainée. Pas de message politique, juste des gars avec qui on passe un bon moment en partageant une musique qu’on aime. J’aime bien les groupes punks qui ont cet esprit (qui n’est pas forcément exclusif d’un « message », d’ailleurs, mais qui est plus quelque chose d' »incarné » que d’abord un discours). A part ça, le chanteur est le seul « survivant » du groupe (si j’ai bien compris) et le terme survivant n’est pas trop fort. Son parcours est assez chaotique. Il y a un film plutôt pathétique sur lui (Open your mouth and say… Mr Chi Pig), où l’on apprend qu’il a notamment été sauvé du suicide par un flic. Ironique, pour le chanteur d’un groupe dont le nom signifie Society’s No Fucking Use !

J’ai découvert aussi Ultra Bidé, un groupe de noise japonais qui a donné un des concerts les plus joyeux que j’ai jamais vus.

Kiss the bottle – une poignée de titres sur un cd donné dans un concert…

ktb pochette
Pas si facile de trouver une voix vraiment personnelle dans le hardcore. Les groupes se suivent et se ressemblent souvent. Dans tous les groupes qu’il a faits (Peu être, Carther matha, Amanda Woodward, je ne les connais pas tous), Gérôme a toujours fait preuve de créativité. Les paroles de Kiss the bottle reprennent des moments passés vers la Pologne (sauf erreur de ma part), un peu à la manière d’un carnet de voyage, autant dire du jamais vu dans ce style de musique (ça n’engage que moi). C’est rugueux, sale, comme la musique, comme le chant, plus simple et concret que ses paroles d’Amanda Woodward (mieux, à mon avis). Le chant lui aussi a quelque chose de plus posé et sonne davantage sur la musique. Le son est bon, ça envoie du bois mais je trouve que les riffs et les breaks s’enchainent un peu trop vite, de manière un peu automatique. Bref, je ne suis pas toujours fan de la musique mais c’est quand même chouette de voir une voix faire son chemin.
On peut écouter quelques titres ici, j’aime particulièrement « Sévèrement dosé » :